La combinaison du petit Ewok et le dilemne de la pose des pressions…

Après mon premier essai de combinaison ( que je n’ai pas encore bloggué d’ailleurs :s) je voulais absolument tenter une version avec poche et capuche et petit défi supplémentaire : faire un entrejambe avec pressions.

Combinaison jersey quadrillé petit bandit

La combinaison est tip top pour l’enfiler et la sortir par la tête, mais c’est vrai qu’avec l’hiver qui arrive, pouvoir le changer sans le déshabiller complètement peut se révéler intéressant 🙂

Je me suis quand même prise un peu la tête sur le choix des pressions à utiliser :

  • Les métals ? Oui c’est joli,  mais à cause de leurs griffes je trouve qu’elles ont tendance à abimer le tissu a la longue, et s’appliquer a faire une jolie fringue pour la fiche en l’air à cause des pressions  : Bof Bof. Qui plus est, qui dit pression métal dit pose au marteau. Et là les choses se compliquent, impossible de faire ça de nuit ou pendant les siestes sous peine de réveiller toute la maisonnée ( et peut etre même les voisins les plus proches ) … mais c’est aussi le seul moment où je peux coudre… Bref, exit les pressions métal.
  • Les pressions plastiques KAM ? oui pourquoi pas, c’est bien plus facile et silencieux a poser… Oui mais, je trouve qu’elles sont assez dures a fermer/ouvrir et sur du jersey, j’avais un peur que ça tire trop sur le tissu, l’arrache , le déforme… Du coup je tente le système D en intercalant un stabilisateur fait maison entre mes bandes d’entrejambes. La solution s’est révélé impec, rien ne bouge 😀 on peut pressionner/dépressionner tranquillement sans risquer de tout arracher. Bingo !

Combi petit bandit - détail pressions entrejambe

Pour les tissus, le choix s’est imposé de lui même, j’avais ce superbe jersey quadrillé noir et blanc en stock qui attendait sagement ce projet. Je l’ai juste mixé avec un jersey bleu jean, et un uni moutarde. je trouve l’ensemble très chouette.

Comme le patron n’avait pas de capuche, j’en ai dessiné une en m’inspirant d’un autre patron, idem pour la poche. Pour l’ouverture à l’entrejambe, j’ai découpé 2 bandes de la largeur d’entrejambe, pliées en 2, et coincé au milieu le stabilisateur ( du sweat non extensible) avant de les coudre sur l’entrejambe et le tour était joué.

j’ai choisi de laisser les bracelets de jambes fermés, sans pression, c’est plus joli.

Et voilà, trève de blabla, et place aux photos portées… Il est pas chou avec sa petite capuche d’Ewok ? 😉

 

Combinaison petit bandit en action

Combinaison petit bandit avec capuche Ewok

 

Je suis tellement fan du rendu et du coté pratique de ces combinaisons que je vais en mettre en boutique sous peu. En attendant si vous souhaitez en commander une, vous pouvez consulter l’album des tissus dispos sur la page facebook ( en sweat ou jersey )  et m’envoyer un petit mail 😉

 

Patron :  Combinaison sarouel ( harem coverall modifié de Brindille&twig )

Jersey :  quadrillé de chez Land Of Oh , jersey marine jean et uni moutarde de mon stock.

 

A bientôt !

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *